Recherche personnalisée
  ACCUEIL  EQUIPES  PARTENAIRES  BOUTIQUE  COMITE DIRECTEUR  ORGANIGRAMME TECHNIQUE  COORDONNEES  CONTACT CLUB  PLAN DU SITE  FORUM
ACTUS :SéniorsJeunesEcole FootPartenairesAnimationsOrganisationEducateurs

Archives - Saison 2002-03

DIRIGEANTS
REUNION DE COMMUNICATION
Le Président Jean-Paul GOURGUES et le Comité de Gestion avaient convié, mercredi dernier, les dirigeants et éducateurs pour une réunion de communication de fin de saison. Les résultats sportifs des différentes équipes ont été évoqués de même que les événements à venir, Assemblée Générale, repas des dirigeants, Fête du Football, et Finale de la Coupe d’Aquitaine. Une dégustation de charcuterie a clôturé cette réunion, devant le match Milan – Juventus. Un sac de sport siglé Coupe de France a été remis à tous, cadeau souvenir offert par Patrick LUBY, responsable de la Société INEO, partenaire des Genêts.
Publié le 03.06.2003
REMETS-TOI ROMAIN
Romain VAILLANT, fils de Gérard notre dirigeant, et joueur du club, a été opéré des ligaments du genou, après avoir passé ses examens de pharmacie. Malgré la complexité de l’intervention, nous ne doutons pas que Romain trouvera rapidement les terrains angloys.
Publié le 03.06.2003
COUPE AQUITAINE
LES SUPPORTERS ETAIENT PRESENTS
Finalement, c’est deux bus de supporters qui avaient été affrétés pour rejoindre Villeneuve sur Lot. Dès le matin, les poussins et leurs parents avaient rejoint le Lot et Garonne où ils ont terminé 6ème de la finale régionale et dès 17h00 emmenés par un Rapha MUNOZ en grande forme 140 angloys ont donné la voix. Au milieu de cette foule colorée, notons la présence de M. et de Mme AYLIES et de M. et Mme ETCHEBARNE.
Publié le 03.06.2003
COUPE AQUITAINE
HISTORIQUE
La victoire des Seniors A en Coupe d’Aquitaine restera dans les annales de notre association. Malgré l’heure tardive du retour, une belle fête a été organisée à Choisy, où joueurs et dirigeants se sont bien « éclatés ».
Publié le 03.06.2003
FETE DU FOOT
INVITEE SURPRISE
La Fête du Football qui aura lieu dimanche à partir de 14h30 aura sans aucun doute beaucoup de succès. Les inscriptions au méchoui vont bon train. Les joueurs Seniors ont promis aux dirigeants d’être présents pour présenter à tous les sympathisants l’invitée surprise, la Coupe d’Aquitaine
Publié le 03.06.2003
FETE DU FOOT
BEAU SUCCES
La Fête qui a réuni ce dimanche de Pentecôte la grande foule du côté de Choisy a été une belle réussite. Dès 14h, 80 débutants ont participé au Souvenir Christophe UNHASSOBISCAY. Alors qu’ils étaient récompensés et se régalaient du goûter du partenaire MAC DONALD’S, les anciens (au nombre sans cesse croissant) se disputaient dans la joie et la bonne humeur, le titre remporté cette année par les employés de GEANT Anglet. A l’issue des rencontres sportives, l’apéritif sous le magnolia centenaire, fut de haute lignée et que dire du méchoui, qui préparé par l’un des meilleurs « aniseur » de la région, régala les 300 conviés. Dès lors, la Fête pouvait être belle, et Jean-Louis DUPIN bien secondé par les joueurs seniors porteurs de la Coupe d’Aquitaine, pouvait « mettre le feu » à cette soirée qui a été un gros succès.
Publié le 10.06.2003
FETE DU FOOT
HONORES
Comme chaque année à l’issue du repas deux personnes ont été honorées par les Jaune et Vert. Tout d’abord Jo SUZANNE, un ancien toujours fidèle aux résultats et à la fête, qui rendit un hommage émouvant et apprécié aux dirigeants actuels. Puis Patrick LUBY, partenaire, responsable de la société INEO qui se vit offrir un maillot sous verre et plusieurs cadeaux, en remerciement de son soutien régulier et important depuis de nombreuses années.
Publié le 10.06.2003
FETE DU FOOT
PARTENAIRES DE LA FETE
Grâce à douze partenaires généreux la Fête du Football a pu se passer dans les meilleures conditions. François JUSUA, patron de l’Aire des Arts et père de Florian le jeune poussin, à lui aussi participé en offrant les médailles distribuées aux débutants. L’aide pour l’assistance technique de la ville d’Anglet, de Monsieur FAURE, d’Henri SUZANNE et ses camions, des Cigales, de Plan Cousut et de Napurrak a été très appréciée, ils méritent tous un grand coup de chapeau et un grand merci.
Publié le 10.06.2003
FETE DU FOOT
BRAVO A L’EQUIPE ANIMATION
Une nouvelle fois l’équipe animation regroupée autour de Christian PASCASSIO a prouvé son efficacité et son dévouement total pour la réussite de tels événements. Service Bar et restauration, montage et démontage des infrastructures tout cela dans la bonne humeur, et avec toujours la même passion. A noter cette année, la présence dans l'équipe de Mesdames PASCASSIO, PERETTI, BURON, SAMSON et du jeune Jérémy PASCASSIO, bien dans la lignée de son papa.
Publié le 10.06.2003
DIRIGEANTS
RAPHA FAIT DE L’ANIMATION
A l’issue du repas des éducateurs et dirigeants à la Résidence Hôtelière, Rapha MUNOZ « Le Manolo des Genêts » à fait l’animation. Déguisé en Bioman, il a fait beaucoup rire et son imitation de Renaud reste toujours aussi remarquable. Par contre, il n’avait pas prévu que porté par quatre « colosses », il terminerait son show … dans la piscine.
Publié le 30.06.2003
PARTENAIRES
A L’HOTEL DU GOLF DE CHIBERTA
La traditionnelle réception de fin de saison de partenaires angloys s’est déroulée vendredi soir, à l’Hôtel du Golf Chiberta d’Anglet. Les dirigeants angloys, qui avaient emmené avec eux la Coupe d’Aquitaine, étaient satisfaits de la présence massive des partenaires. Jean-Paul GOURGUES, le Président, en a profité pour les remercier de leur soutien important et fidèle, et leur a dévoilé les projets et l’organisation de la future saison.
Publié le 30.06.2003
PARTENAIRES
ROBERT CORMORECHE A L’HONNEUR
Le Directeur de l’hypermarché GEANT, présent à la tête de l’hypermarché angloy depuis 7 ans, et partenaire principal des Genêts, va bientôt quitter la région suite à une mutation professionnelle. Les dirigeants angloys ont profité du dernier repas partenaire pour lui remettre un cadeau qui lui permettra de toujours avoir une pensée pour Anglet.
Publié le 30.06.2003
ORGANISATION
ASSEMBLEE GENERALE DU 22 juin 2003
Jean-Paul GOURGUES, le Président angloy a présenté à la nombreuse assemblée les invités : Monsieur Le Maire, Robert VILLENAVE, sa Première Adjointe Madame Maylis de MENDITTE et le local, Adjoint aux Sports Patrick CHASSERIAUD. L’abbé Jean EGUIAZABAL retenu par son travail (l’assemblée avait lieu le dimanche à 11 heures) ainsi que Jean-Pierre HERVIEU, Président du District, étaient absents et excusés. Aprés que Jean-Paul GOURGUES ait remis le lot d’un séjour sur la Costa Brava aux vainqueurs de la bourriche, Monsieur et Madame LOBBE, Philippe LARRE prenait la parole en tant que secrétaire pour le rapport moral qui fut adopté à l’unanimité. Michel PEYRAS, le trésorier, annoncait un léger bénéfice, preuve de la bonne gestion des dirigeants Angloys et de leur travail. Le rapport financier fut adopté sous les applaudissements. Patrick CHASSERIAUD à son tour parle du partenariat, marketing et des relations extérieures. Le travail des « commerciaux maisons », Alain ACHERITOGARAY et Pierre GOURGUES, fut souligné par l’Adjoint aux Sports, de même que celui de Christian PASCASSIO et de son équipe "animation", toujours présente lors des réceptions de matchs, matchs de gala, Fêtes, Loto et Cabanas.
Publié le 30.06.2003
ORGANISATION
ASSEMBLEE GENERALE DU 22 juin 2003 - RESULTATS SPORTIFS
Frédéric TEILETCHE, manager sportif et véritable bras droit du Président, fit son rapport qui portait sur la technique. Les résultats de toutes les équipes furent évoqués, la bonne tenue des débutants ou près de 90 enfants se font plaisir autour de Christian PASCASSIO et de douze éducateurs. Les titres de Champions Départementaux des poussins et des benjamins furent la récompense du travail du responsable des équipes de jeunes, José RODRIGUES, et de tous les éducateurs bénévoles. La catégorie – 13 ans fut bien entendu mise en avant, avec les montées des C et B et la bonne tenue de l'équipe A. En – 15 ans par contre, la descente des deux équipes a été analysée et dès la reprise avec un nouvel éducateur, Ludovic CAUP, le retour au plus haut niveau de la Ligue d’Aquitaine sera l’objectif numéro 1. Pour les – 18 ans, alors que la place de 7ème sur 14 semblait assurer le maintien, les descentes de plusieurs clubs nationaux pourraient chambouler le travail d’une année. Pour les seniors, outre les D qui jouent pour le « fun », les C trop peu nombreux descendent, alors que les B accèdent à la DHR, au terme d’une saison remarquable. Enfin pour terminer, Frédéric TEILETCHE revint sur les 32ème de Finale de la Coupe de France, et la victoire historique de la Coupe d’Aquitaine. Certes l’échec pour l’accession en CFA 2 fut évoqué, mais relativisé avec les résultats acquis en coupe.
Publié le 30.06.2003
-13 ans B et C
LA MONTEE !!!
Grâce à leur victoire la semaine passée à St Pierre d’Irube (3 à 2), les – 13 ans B de Jean-Louis ALVAREZ et Christophe MERLET accèdent à la 2ème Division District. Belle récompense pour tout le groupe, au terme d’une saison faite lors de la 2ème phase de 13 victoires pour une seule défaite. Les – 13 ans C de Georges SOUBELET et Yves SCOTTI peuvent eux aussi être mis à l’honneur. Malgré le nombre important de joueurs, les éducateurs ont réussi à faire participer tout le monde, et montent en division supérieure.
Publié le 27.05.2003
COUPE D'AQUITAINE
POUSSINS ET SENIORS EN FINALE A VILLENEUVE
Dimanche, pour la première fois de l’histoire jaune et verte, les seniors disputeront à Villeneuve sur Lot (18h30) la finale de la Coupe d’Aquitaine face au Pau FC. Ce même jour, les poussins de Bernard BIRABENT et Serge CURUTCHET joueront la finale régionale de leur catégorie. Les Genêts mettent à la disposition (gratuitement) de leurs supporters et parents, plusieurs bus qui prendront la route de la Dordogne à 7 H pour les poussins et 13 H pour les seniors. Les inscriptions sont prises jusqu’à vendredi au secrétariat de la section football.
Publié le 27.05.2003
COUPE D'AQUITAINE
POUSSINS ET SENIORS EN FINALE A VILLENEUVE
Dimanche, pour la première fois de l’histoire jaune et verte, les seniors disputeront à Villeneuve sur Lot (18h30) la finale de la Coupe d’Aquitaine face au Pau FC. Ce même jour, les poussins de Bernard BIRABENT et Serge CURUTCHET joueront la finale régionale de leur catégorie. Les Genêts mettent à la disposition (gratuitement) de leurs supporters et parents, plusieurs bus qui prendront la route de la Dordogne à 7 H pour les poussins et 13 H pour les seniors. Les inscriptions sont prises jusqu’à vendredi au secrétariat de la section football.
Publié le 27.05.2003
FETE DU FOOT
LES GENETS EN FETE
Le dimanche de Pentecôte, 8 juin, aura lieu la Fête des Genêts. Les inscriptions au méchoui, 18 € ouvert à tous à partir de 21 H, vont bon train et de nombreux anciens contactés seront présents. Pierre AYLIES, le jeune / ancien sera malheureusement absent, retenu par la communion de sa fille, il a profité de l’occasion pour envoyer un mail bien sympa aux dirigeants actuels.
Publié le 27.05.2003
BENJAMIN
SAISON TERMINEE
Pour le jeune (benjamin) Benoît SCOTTI qui s’est fracturé la main, et ne pourra participer aux tournois de fin d’année. Courage Benoît et rendez-vous en septembre.
Publié le 27.05.2003
BENJAMINS
DOMMAGE !!
Avec trois victoires et deux matchs nuls (battus au tir au but) les benjamins de Patrick GESTEDE s’inclinent en ½ finale du Tournoi des 7 Provinces de St Jean de Luz. Aucun but encaissé, et aucune défaite pendant le temps de jeu, laisse un goût amer aux protégés de « GES », ils nous ont habitués à mieux, il est vrai ! Les benjamins 1ère année de Eric PEREZ eux aussi présents au tournoi, font un parcours honorable en consolante.
Publié le 27.05.2003
BENJAMINS
BELLE PERFORMANCE
Des benjamins coachés par Jean-Michel LABORDE qui s’inclinent en finale du Tournoi du Boucau. Ce beau résultat fait suite à celui ramené du Tournoi de Oerreluy ou l’équipe s’était inclinée en ¼ de finale, aux tirs au but, face à l’équipe locale.
Publié le 19.05.2003
PARTENAIRES
BIENVENUE
La semaine passée, notre sponsor plaquette Inaki MORAITZ du « Café Negro » et sa compagne Sophie ont été comblés de bonheur suite à la naissance de leur premier enfant Mikel. A n'en pas douter, le nouveau-né foulera bientôt les terrains angloys sur les traces de son arrière-grand-père qui n’est autre que Peyo ROBERT, le plus ancien membre en activité des Genêts.
Publié le 19.05.2003
DON DU SANG
Les Genêts d’Anglet seront partenaires de l’amicale des donneurs de sangs d’Anglet, les mardi 27 et mercredi 28 mai prochain. A cette occasion, tous les membres de l’association pourront donner leur sang, le mardi de 8 h à 12 h et le mercredi de 16 h à 20 h à la salle des Fêtes de la Mairie d’Anglet. Un geste simple et gratifiant, qui doit montrer que les Genêts sont une grande famille.
Publié le 19.05.2003
DEBUTANTS
JOURNEE NATIONALE
70 de nos débutants étaient présents samedi à Bayonne pour participer à la journée nationale de la catégorie. Nos voisins et amis des Croisés de Bayonne, qui fêtaient pour l’occasion leur 90ème anniversaire, se sont « mis en quatre » pour permettre à tous nos jeunes d’évoluer dans les meilleures conditions. Bravo et bon anniversaire !
Publié le 19.05.2003
BENJAMINS
FINALE REGIONALE A MUSSIDAN
Dimanche, les benjamins de Patrick GESTEDE se déplaçaient à Mussidan en Dordogne pour représenter le District des Pyrénées Atlantiques lors de la finale régionale de la catégorie. Après deux victoires, deux nuls et une seule défaite les jaunes et verts terminent à la 9ème place d’un tournoi relevé, tant sur le plan technique que physique. Pour l’anecdote (mais qui n’en est pas une pour les connaisseurs de ballon rond) les Genêts réalisent le meilleur score (sur 16 équipes) de l’exercice de jonglerie, ou plusieurs angloys réalisent le maximum de 50 jongles pied droit, gauche et 30 têtes.
Publié le 19.05.2003
POUSSINS
VAINQUEURS A OERELUY
Une semaine après avoir remporté le titre départemental, les poussins de Bernard BIRABENT et Serge CURUTCHET se sont imposés au tournoi de DERRELUY dans les Landes. En finale, ils battent la J.A DAX après avoir éliminé St Paul Les Dax, l’une des meilleures équipes landaises. Les poussins 1ère année de Thierry GOMEZ ont participé au tournoi de l’amitié. En tout cas, belle journée pour tous nos jeunes entourés par de nombreux parents-supporters.
Publié le 13.05.2003
COUPE D'AQUITAINE
DEPLACEMENT A VILLENEUVE SUR LOT
A l’occasion de la finale de la Coupe d’Aquitaine entre les Genêts et le Pau FC, qui se déroulera le 1er Juin à 18h30 à Villeneuve sur Lot, les Genêts d’Anglet organisent un ou plusieurs bus de supporters. Le départ est fixé à 13h00 et le retour prévu entre 1 heure et 2 heures du matin. Les inscriptions sont prises au secrétariat de la section football. Le transport sera gratuit pour tous de même que l’entrée au stade. Venez nombreux encourager les jaunes et verts.
Publié le 13.05.2003
LE VERRE DE L’AMITIE
A l’issue de la rencontre face à Sarlat, les Genêts d’Anglet ont convié leurs supporters à boire le verre de l’amitié pour clôturer la saison 2003 à domicile. L’équipe animation au grand complet était présente derrière le comptoir. Occasion de leur rendre hommage pour le travail effectué tout au long de la saison tant au bar qu’aux grillades.
Publié le 13.05.2003
DEBUTANTS
PLUS DE PEUR QUE DE MAL
A l’issue du match des Seniors A, le jeune Jeremy JOUIN à dans le noir percuté la balustrade du stade. Le débutant en a été quitte pour une belle peur, un énorme hématome et un passage par les urgences de l’hôpital. Dès le lendemain, tout allait mieux puisqu’il gambadait avec les débutants des Genêts au tournoi d’Ustaritz.
Publié le 13.05.2003
BOURRICHE
TIRAGE
Il a été effectué à la mi-temps du matchs des seniors comme prévu. La liste des vainqueurs est disponible à Choisy. Grâce à notre système informatique, dans les prochains jours, tous les gagnants seront prévenus par téléphone par notre secrétaire.
Publié le 13.05.2003
POUSSINS ET BENJAMINS
LE DOUBLE EN FINALE DEPARTEMENTALE
Véritable exploit qu’on réalisé nos deux équipes qui ont brillamment remporté, le jeudi 01 mai à Rivehaute, le Championnat Départemental devant les 16 meilleures équipes par catégorie des Pyrénées Atlantiques. Les poussins de Bernard BIRABENT et Serge CURUTCHET ont survolé la compétition avec 4 victoires, pour les benjamins de Patrick GESTEDE ce fut plus difficile. Trois fois ils eurent recours au concours de jonglerie et lors du dernier match ils s’imposent face à l’Aviron Bayonnais. Beau doublé pour l’Ecole de Football angloye, ses éducateurs et son responsable technique José RODRIGUES. Le travail effectué paye, ce résultat ne peut qu’encourager les Genêts à continuer leur politique de formation.
Publié le 06.05.2003
BLESSES DIVERS
Kévin LABROUSSE le – 13 ans a été victime la semaine passée d’un accident de scooter. Erwan LANNUZEL le gardien de but des – 15 ans s’est blessé au doigt en jouant au…rugby. Sa saison est terminée. Quant au Senior Eric DULUC il s’est fait une entorse de la cheville en sautant un panneau publicitaire avant le match contre Tarnos ! A tous bon rétablissement.
Publié le 06.05.2003
PARTENAIRES
GEANT AUX COULEURS DES GENETS
Robert CORMORECHE et Régis MANCEAU, les deux directeurs de l’hypermarché Géant partenaire des Genêts ont décoré l’entrée de leur parking avec des projecteurs aux couleurs jaune et verte, en précision de la finale de la Coupe d’Aquitaine. Bien leur en a pris puisque, dès jeudi dernier, les poussins et les benjamins qui arborent le logo de l’hyper sur leurs maillots, ont remporté les titres départementaux.
Publié le 06.05.2003
BENJAMINS
LES BENJAMINS A DISNEYLAND
Dix joueurs du groupe de benjamins de Patrick GESTEDE, qui était accompagné de José RODRIGUES, ont participé au tournoi national Fox Kids Cup qui s’est joué ce week-end sur le site prestigieux d’Eurodisney. Côté sportif nos jeunes n’ont malheureusement pas pu se qualifier pour la finale européenne de Rotterdam, mais reviennent de leur séjour chez Mickey enchantés, et fiers d’avoir battu l’OGC NICE et AS CANNES, deux clubs professionnels français.
Publié le 06.05.2003
BOURRICHE
SAMEDI LE TIRAGE
Repoussé de 15 jours, le tirage de la bourriche aura lieu samedi à la mi-temps du match Genêts-Sarlat. (20h à Anglet St Jean). D’ici là tous les membres actifs sont priés de ramener soit les invendus, soit les souches avec l’argent au secrétariat, pour qu’un maximum de personnes puisse participer au tirage.
Publié le 06.05.2003
CHAMPIONNAT
MOIS DE MARS DÉCISIF POUR LES SENIORS-A
L'équipe reste sur une bonne série avec 1 seule défaite dans les 9 derniers matchs disputés mais malheureusement trop de matchs nuls !! Actuellement à 5 point des leaders, la montée reste toujours envisageable (victoire à 4 points et 8 journées restant à disputer) avec deux déplacements, le samedi 8 chez le leader, FC.PAU 2 (défaite 3-2 au match aller), et le 23 à Libourne, second du classement (victoire 3-2 au match aller). Deux très bons résultats seront néanmoins nécessaires pour continuer à rêver d'accession en CFA2 !! A propos de CFA2, à noter que les deux équipes en tête de ce championnat sont l'Aviron et Marmande, les deux derniers champions de Division d'Honneur de la Ligue d'Aquitaine !! Pour compléter ce mois de mars à sensation, nos seniors disputeront les 1/4 de finale de la coupe d'Aquitaine, le samedi 15 mars à Trelissac.
Publié le 01.03.2003
SENIORS-A
L'ANNÉE des COUPES POUR LES GENETS ?
Après leur brillante aventure en Coupe de France, les seniors A se sont qualifiés pour les 1/4 de finale de la Coupe d'Aquitaine en battant la réserve des Girondins de Bordeaux qui évolue en CFA. Ils rencontreront, le samedi 15 mars, la réserve de TRELISSAC qui est actuellement leader en Division d'Honneur Régionale. (la première évolue en National) (Tirage des 1/4 de finale) Les Seniors-B se sont inclinés 2-1 à domicile mercredi 29.01 contre la réserve du FC.PAU pour le compte de la Coupe des Pyrénées. Les -18 ans, après les 64émes de finale de la Gambardella (défaits 1-0 par le Toulouse FC) se sont eux aussi qualifiés pour les 1/4 de finale de la Coupe Aquitaine "SARRAUTE" en battant BAZAS aux penalties. Nos -15 ans sont déjà qualifiés pour les 1/4 de finale Coupe d'Aquitaine. Les Genets sont le seul club en Aquitaine à placer ses 3 équipes -15 ans, -18 ans et seniors en 1/4 de finale dans les différentes Coupes d'Aquitaine.
Publié le 01.03.2003
JEUNES
L'ANNÉE des COUPES POUR LES GENETS ?
Après leur brillante aventure en Coupe de France, les seniors A se sont qualifiés pour les 1/4 de finale de la Coupe d'Aquitaine en battant la réserve des Girondins de Bordeaux qui évolue en CFA. Ils rencontreront, le samedi 15 mars, la réserve de TRELISSAC qui est actuellement leader en Division d'Honneur Régionale. (la première évolue en National) (Tirage des 1/4 de finale) Les Seniors-B se sont inclinés 2-1 à domicile mercredi 29.01 contre la réserve du FC.PAU pour le compte de la Coupe des Pyrénées. Les -18 ans, après les 64émes de finale de la Gambardella (défaits 1-0 par le Toulouse FC) se sont eux aussi qualifiés pour les 1/4 de finale de la Coupe Aquitaine "SARRAUTE" en battant BAZAS aux penalties. Nos -15 ans sont déjà qualifiés pour les 1/4 de finale Coupe d'Aquitaine. Les Genets sont le seul club en Aquitaine à placer ses 3 équipes -15 ans, -18 ans et seniors en 1/4 de finale dans les différentes Coupes d'Aquitaine.
Publié le 01.03.2003
SENIORS-A
INVITATION D'YVES LOUSTAU  
Le responsable de la commission médicale, et aussi confident et proche des jeunes seniors, a convié samedi les joueurs de l'équipe fanion à prendre la collation d'avant match à son domicile. Initiative très appréciée, bénéfique à la bonne ambiance qui règne au sein du groupe.
Publié le 04.03.2003
ECOLE DE FOOT
DÉBUT DE LA 3EME PHASE
Les poussins et benjamins ont débuté samedi la 3ème phase de leur championnat, qualificatif pour les finales départementales. Pour les poussins, 3 équipes, dont celle de Thierry GOMEZ composée exclusivement de 1ère années sont qualifiées pour cette 3ème phase. Les Genêts sont le seul club du département dans ce cas. Les benjamins ont eux 2 équipes en course, les A de Patrick GESTEDE ont débuté par une victoire face à l'Aviron Bayonnais B 4 à 1.
Publié le 04.03.2003
DIRIGEANTS
RÉUNION DE COMMUNICATION
Vendredi soir, le Comité de Gestion et le Président Jean-Paul GOURGUES ont convié dirigeants et les éducateurs à une réunion de communication, à Choisy, pour faire le point à mi-saison. Prés de 50 personnes étaient présentes, le bilan sportif présenté par les managers de catégories, le Président en a profité pour rappeler l'excellente santé actuelle de la section, tant sur le plan sportif, humain et financier. Un repas tapas a terminé cette soirée, agrémentée par la diffusion du match Genêts/Guingamp et des différents reportages sur cet 'événement (TVPI, Télé Foot, "les Yeux dans les Jaunes")
Publié le 04.03.2003
DIRIGEANTS
CADEAU SOUVENIR
Jean-Paul GOURGUES qui a lancé officiellement vendredi soir la bourriche annuelle, et motivé ses troupes pour la réussite de cette opération, a ainsi annoncé que prochainement un cadeau souvenir de la Coupe de France (en association avec nos deux partenaires LASAOSA et INEO) sera remis à tous les dirigeants-éducateurs et joueurs seniors. Un tonnerre d'applaudissement a conclu la réunion, cette belle surprise a été appréciée.
Publié le 04.03.2003
PARTENAIRES
BONNE RETRAITE
Madame ESTOURNES qui dirigeait avec son mari Michel, le Comptoir des Peintures Gauthier, sponsor de longue date de notre association, a cessé son activité professionnelle la semaine passée. Nous nous joignons à notre commercial Pierre GOURGUES pour lui souhaiter beaucoup de bonheur auprès de sa famille, et de ses nombreux petits-enfants qu'elle aura le loisir de chouchouter.
Publié le 04.03.2003
COUPE DE FRANCE
LES YEUX DANS LES JAUNES !!!!
Comme promis, Laurent PEYROUTAS a remis cette semaine la cassette "Les Yeux dans les Jaunes" aux dirigeants Angloys. Armé de sa caméra numérique, "ZIZOU" avait suivit la journée des joueurs et de leur staff lors du match contre l'En Avant Guingamp. Le résultat est tout à fait remarquable et Adolphe DREY,'auteur "Des Yeux dans les Bleus" du mondial 1998, ne pourra qu'être admiratif devant le travail effectué par Laurent et son équipe. A la fin du document, "ZIZOU" félicite et rend hommage à la famille des Genêts, et nous pouvons être très fiers et très heureux de compter un garçon de cette qualité au sein d'elle.
Publié le 25.02.2003
BENJAMINS
ESTELLE A BORDEAUX
La jeune benjamine Estelle SCOTTO a été invitée à participer au Kid's Foot qui se déroulera en lever de rideau du match des Girondins de Bordeaux contre Sochaux le 01 mars prochain.
Publié le 25.02.2003
LES SEULS EN AQUITAINE
Nous pouvons nous vanter d'être le seul club d'Aquitaine, à avoir 3 équipes qualifiées dans les différentes coupes régionales. En effet, les Seniors A, - 18 ans et -15 ans participeront aux ¼ de finale, qui se joueront le 15 mars prochain.
Publié le 25.02.2003
LES SEULS EN AQUITAINE
Nous pouvons nous vanter d'être le seul club d'Aquitaine, à avoir 3 équipes qualifiées dans les différentes coupes régionales. En effet, les Seniors A, - 18 ans et -15 ans participeront aux ¼ de finale, qui se joueront le 15 mars prochain.
Publié le 25.02.2003
LANCEMENT DE LA BOURRICHE
Comme chaque année à pareille époque, les Genêts lanceront le week-end prochain leur bourriche annuelle. Un effort sera demandé à tous nos membres actifs. Petit effort, puisqu'il suffira à tous de vendre un carnet de 20 billets à 1 € pièce. Sachant que nous sommes 500 membres, le résultat, si tout le monde joue le jeu, peut être excellent pour nos finances.
Publié le 25.02.2003
LE RETOUR DE MATHIEU CAZOU
Le jeune joueur a effectué cette semaine son retour parmi le groupe des Seniors A. Après 3 rencontres en Seniors B ou il a été excellent, Mathieu qui a vécu l'an passé une saison noire (entachée de nombreuses blessures) semble avoir retrouvé ses qualités qui peuvent en faire un élément sur lequel Jean-Louis CAZES et Jean-Bernard LATASTE pourront compter.
Publié le 25.02.2003
LA BELLE SÉRIE CONTINUE
pour les Seniors B de Cédric N'GUYEN et Jean-Pierre MICHELENA qui continuent leur belle série et s'imposent facilement 3 à 0 face à la Ribère, l'un des prétendants à la montée en D.H.R. Avec 6 petits points d'avance, sur le 5ème de la poule Seignosse, l'objectif de terminer dans les 4 premiers peut logiquement être envisagé.
Publié le 18.02.2003
SENIORS C
SAISON DIFFICILE 
Pour les Seniors C de Jean-Louis BARTHELEMY, qui sont battus ce week-end par Vallée d'Ousse. L'absence de nombreux joueurs, blessés, absents pour divers motifs, met "BARTOCHE" dans la difficulté pour aligner 11 joueurs valides et motivés. L'effort de tous sera nécessaire, pour retrouver le plaisir du jeu, qui dimanche était absent. Notre éducateur "Frappe d'Enfer" mérite bien cela.
Publié le 18.02.2003
COUPE DE FRANCE
UN GRAND MERCI 
Suite au match de Coupe de France face à Guingamp et à la traditionnelle période de vœux, les Genêts tiennent une nouvelle fois à remercier toutes les personnes, VIP et Associations qui les ont soutenus en ce début d'année 2003. Tous ne peuvent malheureusement être cités, mais les encouragements, entre autres du Président des Girondins de Bordeaux FC Monsieur TRIAUD, vont droit au cœur des jaunes et verts.  
Publié le 11.02.2003
CHAMPIONNAT
FATAL TEMPS ADDITIONNEL
Déjà face à Bergerac, il y a 15 jours, les Seniors A avaient été battus dans le temps additionnel. Samedi, " re belote ", alors que David TRENTIN avait scoré par 2 fois, SARLAT égalisait sur un coup franc à la 92ème minute !!!
Publié le 18.02.2003
-18 ans
L'EXPLOIT DE LA SEMAINE
Pour les - 18 ans A de Jean-Marc CHEVREAU, qui se déplaçaient à Bazas pour le compte de la Coupe SARRAUTE (Coupe Aquitaine des -18 ans) dont ils sont les détenteurs. Privés de 8 joueurs absents pour diverses raisons, avec seulement 13 joueurs dont deux - 15 ans, les jaunes et verts l'emportent aux tirs au but 4 à 2. Chapeau.
Publié le 18.02.2003
COUPE DE FRANCE
L'ÉDITO DE LA FEUILLE
Agréable surprise pour tous les membres de notre association de voir que l'aventure Coupe de France des Genêts, n'a pas laissé insensible les auteurs du journal Bayonnais satirique "la feuille", qui ont consacré leur éditorial au match entre les Genêts et l'En Avant Guingamp.
Publié le 18.02.2003
COUPE DE FRANCE
Les Angloy partagés entre amertume et fierté (Article Sud-Ouest - Franck Destribos)
Il y avait un peu de tout dans les vestiaires angloys à la fin de la rencontre perdue samedi contre les professionnels de Guingamp (0-1). Les réactions divergeaient selon que l'on se plaçait du côté des joueurs, des dirigeants ou même des encadrants. Des larmes de tristesse sur certains visages, commes celles du gardien-capitaine Cédric Laporte ou celles du latéral gauche Mathieu Borghese. La frappe du défenseur angloy dans les dernières secondes de jeu au ras du montant droit de Le Crom sans doute. De l'amertume dans les propos de Cydrique Jahier et Iñaki Ugartemendia qui regrettaient presque qu'eux-mêmes et leurs coéquipiers se soient montrés trop respectueux de l'adversaire. Un peu d'amertume certes mais teintée du devoir accompli également. Car la soirée a été magnifique pour tous ces joueurs amateurs : le public venu en nombre, une organisation parfaite, des souvenirs plein la tête : « C'est magnifique de pouvoir jouer devant tant de monde ». Tous les joueurs se sont d'abord congratulés au retour dans les vestiaires, ont sauté et dansé au rythme du « Petit bonhomme en mousse de Patrick Sébastien » puis la dure réalité est réapparue : il n'y aurait plus de match de Coupe de France. Car des souvenirs, les Genêts vont en garder plein la tête. Le stade Aguilera, tout de jaune et vert vêtu, qui a vibré pendant quatre-vingt dix minutes, a poussé à chaque remontée de balle angloye et y a cru jusqu'au bout sans que plus rien ne soit marqué. La fête aurait été autrement plus grandiose. Et Guingamp dans tout cela ? La rigueur professionnelle, le réalisme a fait la différence même si sur certaines séquences, on avait du mal à reconnaitre la troisième équipe du championnat de Ligue 1. Derrière la déception se cachait sans doute une autre réalité : le dur retour au championnat de DH. Les Angloys sont pour l'instant loin des ambitions affichées par le club en début de saison et les joueurs vont devoir très vite revenir sur terre. Il n'y aura pas 6 000 spectateurs samedi soir pour le déplacement à Sarlat. Et pourtant, une victoire est quasi impérative pour la bande à Cazes afin de se relancer dans la première moitié du classement.
Publié le 06.01.2003
COUPE DE FRANCE
La fin de la belle aventure (Article Sud-Ouest - Franck Destribos)
A la fin de la rencontre samedi soir, tout le club des Genêts, joueurs et encadrants, hésitait entre la fierté d'être arrivé à ce stade de la compétition (une première pour le club) et l'amertume d'être passé à côté d'une gros exploit. Car les professionnels de Guingamp n'ont pas montré sur le terrain d'Aguilera les cinq divisions séparant les deux formations. Jouant avec le frein à main serré lors de la première période, les Bretons, qui ont dû se faire secouer par Bertrand Marchand à la pause, ont monopolisé le cuir en deuxième mi-temps sans pour autant outrageusement dominer les Angloys de Cazes. C'est pour cette raison que l'on pouvait se poser quelques questions samedi soir après le match concernant l'éliminationangloye. Le nombreux public a dû être surpris par la qualité de jeu proposé sur certaines séquences. On a ainsi pu voir un Vignaux excellent à la baguette, des Barsacq et Dassié se démener aux avant-postes face aux rudes Kouassi et Bah et l'ensemble du onze angloy remonter des ballons avec une maitrise non affichée en championnat de DH.
Publié le 06.01.2003
COUPE DE FRANCE
La fin de la belle aventure -- SUITE
Il y avait donc énormément de joie et de bonheur dans les vestiaires angloys, habituellement dévolus aux champions de France de rugby. De la fierté également : celle d'avoir fait douter, en toute modestie, les pro de Guingamp. Mais aussi et surtout pas mal d'amertume car Le Crom a été inquiété en fin de rencontre. Les Guingampais ont beaucoup reculé et la tête de Tachoires plus la frappe de Borghese ont fait monter la pression dans le public angloy qui y a cru jusqu'au bout. Finalement, bien que ce ne soit pas une habitude chez Dame Coupe, la logique a bien été respectée. Dès aujourd'hui, pour les Genêts, il s'agit de tourner la page (sans oublier) et penser au retour à la dure réalité du cham pionnat de DH. Avec un déplacement à Sarlat dès samedi soir.
Publié le 06.01.2003
COUPE DE FRANCE
Des tribunes en fête (Article Sud-Ouest - Olivier Delhoumeau )
Samedi 20 heures au stade Aguiléra. L'arbitre siffle le coup d'envoi du match devant près de 6 000 spectateurs. Pleines à craquer, les tribunes Coubertin et Haget se parent aux couleurs des jaunes et verts au rythme des ballons qui s'agitent frénétiquement. Pour un peu, on se croirait à la Baujoire à Nantes. Le pari de la mobilisation, engagé par les dirigeants des Genêts pour faire de cette rencontre une fête du football, est d'ores et déjà acquis. La foule offre le visage bigarré d'un grand repas de retrouvailles familiales. Sur le terrain, le petit Poucet des Genêts ne s'en laisse pas compter face au troisième du championnat de ligue 1. Les minutes s'égrenent et la prestation des joueurs de promotion d'honneur ne souffre d'aucun ridicule. Mieux, les Jaunes placent quelques banderilles offensives bien senties qui font se soulever les tribunes. L'impossible devient tout à coup possible. Le chaudron de l'ovalie s'enfle de grondements de « Allez » poussant à l'abordage. Dans les temps morts, Rapha et sa clique d'inconditionnels peinturlurés et coiffés de perruques fluos s'époumonent à qui mieux mieux. « Ce soir, on a décidé de mettre le feu ». La grosse caisse tambourine, les Guingampais ont bien les pieds carrés et les papelitos pleuvent devant la banderole de l'En-avant Anglet. Par instants, la banda des Genêts sonne le rappel sous la houlette de Gilbert. La Pixturi, Adelita, Beer barnel polka...diffusent leurs bouffées de chaleur dans la froide atmosphère de la nuit. Standing ovation. Petite pousse du club, Lucas, 5 ans, s'est grimé façon sioux des Genêts. « Tu les encourages comment ? » « je crie, je souffle dans mon ballon et je l'agite ». Soudain, le ballon vert se dégonfle et se flétrit... Visage de stupéfaction, les Bretons viennent d'inscrire un but. Le coup de poignard intervient à cinq minutes de la pause. Mais comme dirait Maurice « on y croit encore ». Fier comme Artaban le monsieur. Son fiston est sur le pré. « C'est le numéro 4. je suis venu exprès de Saint-Etienne pour le voir jouer ». Alexandra, rivée au téléphone, commente en direct le match et l'ambiance au petit frère de Toul. Mais le temps file. Et sur le terrain les Genêts ne parviennent pas à refaire leur retard. Dans la tribune présidentielle, l'écharpe de Patrick Chassériaud, l'adjoint aux sports, commence à pâlir. « Ils commencent à être cuits », lâche-t-il. A ses côtés, Serge Blanco se ronge un ongle. Un peu plus loin, Didier Borotra, plus distrait devise avec son voisin. Robert Villenave, assis entre Jean-Jacques Lasserre et un Jean-Paul Gourgues tendu, veut encore y croire. Les yeux plantés sur le carré vert, il harangue les siens qui poussent dans les ultimes minutes. Le stade se soulève une dernière fois sur un tir qui rase le poteau. Dans la foulée, l'arbitre siffle la fin du match. Les genêts quittent la Coupe de France par la grande porte. Les spectateurs l'ont bien compris qui offrent à leurs héros une standing ovation.
Publié le 06.01.2003
COUPE DE FRANCE
Habib, le porte-bonheur (Article Sud-Ouest - Olivier Delhoumeau)
S'il existe des joueurs porte-bonheur dans chaque équipe, alors peut-être Habib Mekadim est-il celui qui permettra aux Genêts de réaliser l'impossible exploit. Car ce joueur natif de Clermont-Ferrand a déjà vécu quelques belles années de foot derrière lui, notamment en Coupe de France. Déjà, âgé de 30 ans, il fait presque office de retraité à côté des minots qui seront alignés ce soir face aux pros de Guingamp. « Cela fait maintenant deux ans que je suis arrivé sur la Côte Basque. Après quinze ans passés près de Clermont-Ferrand, ma femme et moi avions envie de connaître autre chose ». Quatre ans à Saint-Georges. Cela dit, Habib n'a pas chômé à Clermont : « J'ai percé relativement tard. J'ai cependant été cadet national à l'époque où je jouais à Clermont Foot. Là-bas, j'ai d'ailleurs croisé le frère de Ronald Altozano. Il y avait également de La Quintinie et Enjolras et d'autres joueurs qui ont réussi à percer un peu plus dans le milieu ». Puis, cela s'est un peu gâté et Habib, sorti de Clermont, est sollicité par plusieurs clubs dont Saint-Georges-les-Ancizes, petite ville d'une dizaine de milliers d'habitants : « Là-bas, j'ai joué pendant quatre ans. On a atteint à deux reprises le 7e tour et une fois les huitièmes de finale ». Mais Saint-Georges est un club à ambitions : « C'est certain. Il n'y a aucune comparaison possible avec les Genêts. Saint-Georges a toujours récupéré des gars qui sortaient de centres de formation qui ne voulaient plus d'eux. On était une bonne équipe de CFA2 avec un budget équivalent à un club de Ligue 2. Saint-Georges pourrait d'ailleurs être comparé à une ville comme Sedan qui a réussi à se faire une place en ligue 1 ». Habib a donc déjà connu cette ivresse qui s'est emparée de la ville d'Anglet depuis quinze jours. Il y a trois ans, Saint-Georges éliminait Martigues, club de national à l'époque et Sochaux en 16es : « Je me rappelle avoir joué contre Walleme, Ljuboja et Diouf entre autres. C'était un exploit d'éliminer une D1. Après, on s'est peut-être trop cru arriver et on s'est fait sortir par Nîmes le tour suivant. C'est Sakho qui avait inscrit les deux buts de la victoire ». Ce fut quand même une belle aventure avec des matches disputés sur le stade Michelin devant près de 15 000 spectateurs, ça ne s'oublie pas : « Dans la tête des joueurs, on est toujours prêt à faire plus. La coupe, ça fait rêver. Ce soir, il faudra donc donner le maximum ». Sur Anglet, la tension monte. Et même si l'exploit sera très dur à réaliser, les Genêts seront prêts pour l'événement : « Même si c'est différent comme ambiance aux Genêts, les joueurs doivent savoir la chance qu'ils ont de connaître cela. Moi, je fais office de joueur expérimenté avec les moments forts que j'ai déjà connus en Coupe de France. Moi, je prends Guingamp comme il vient, sans véritable stress. En tout cas, moi, je serai à la hauteur ». Si tous les Angloys sont sur la même longueur d'ondes, tout devrait bien se passer à Aguiléra ce soir (20 heures).
Publié le 04.01.2003
COUPE DE FRANCE
Jean-Louis Cazes perpétue l'esprit bastiais à Anglet (Article Sud-Ouest - Franck Destribos)
Jean-Louis Cazes, Bayonnais de naissance, est revenu sur ses terres il y a treize ans maintenant. A Anglet plus précisément, et bien des années après ses débuts remarqués aux Croisés de Bayonne, deux ans à Nîmes jusqu'en équipe nationale juniors lors de la saison 67-68. Depuis son retour, Jean-Louis Cazes entraîne l'équipe fanion des Genêts, mais n'oublie pas de s'occuper des plus jeunes : « C'est très important pour le club. Pour moi aussi. Tous les mercredis après-midi, je vais suivre les débutants, ça me permet de me remettre en question. » Car il tente toujours d'inculquer ce qu'il a lui-même appris lors de sa carrière professionnelle : « Je n'oublierai jamais mon entraîneur à Bastia, M. Cahuzac ». Et pour preuve du respect envers cet homme, son prénom même a du mal à revenir : « Tout le monde l'appelait Monsieur. Même ceux qui arrivaient au club chaque année. C'est lui qui m'a tout appris. C'est aussi ce club qui m'a donné ma chance à 23 ans. » Les débuts pro à Bastia. A cette époque, Jean-Louis Cazes sort tout juste d'une année de galère à Saint-Etienne. « Un matin, j'ai pris l'avion pour la Corse, je suis arrivé à Bastia, j'y ai effectué trois semaines d'essai et j'ai de suite trouvé l'esprit que je recherchais dans un club. » L'ASSE n'était finalement qu'un tremplin pour la suite de sa carrière professionnelle. Car l'esprit de famille, de convivialité et l'amour du maillot qui l'anime depuis toujours, seul Bastia dans les années 70 pouvait le lui apporter. C'est donc en 74 que débute réellement sa carrière. Dix ans de football pro pratiquement au plus haut niveau avec entre autres une Coupe de France, une finale UEFA et un titre de champion de France perdu à deux journées de la fin en 1977 : « Il y avait très peu de joueurs réputés à l'époque. Tous les joueurs se sont révélés grâce à nos résultats. De Pierrick Hiard, le gardien, en passant par les Papi, Rep, Larios, Lacuesta, Mario et les autres. » Les supporters bastiais en ont vu défiler des équipes françaises et européennes à Furiani ! Rien qu'à l'évocation du fameux stade, les yeux de Jean-Louis s'illuminent : « Furiani, c'était quelque chose. A l'époque, quand les équipes adverses arrivaient sur le site, elles ne savaient pas où elles mettaient les pieds. Surtout en Coupe d'Europe. Les supporters se mettaient partout, ça débordait de tous les côtés. Pour une contenance de 10 000 places, il y avait six fois plus de demandes à chaque match. » L'esprit coupe. Après la perte du titre national à trois journées de la fin au bénéfice de Nantes en 1977, les Bastiais vont alors effectuer leur plus belle campagne européenne à ce jour : « C'est paradoxal, car on est allé toujours chercher nos qualifications à l'extérieur. Le Sporting Lisbonne, Newcastle, Turin, Iena, Zurich sont tous passés à la trappe ». Finalement, c'est le PSV Eindhoven qui mettra fin à la belle aventure en finale (0-0 et 0-3). Ce soir, face à Guingamp, il aimerait que ses joueurs soient animés du même esprit, bien que le contexte soit complètement différent : « Je sais que mes joueurs seront prêts. Je m'inspire beaucoup de l'esprit Cahuzac. Il savait retirer le maximum de tous ses joueurs. Il n'y avait pas de vedette non plus. C'est comme ça aux Genêts. Chacun doit mériter sa place. Et ça fait plaisir de voir ce qu'on réalise cette année en coupe, car on a toujours affiché beaucoup de sérieux depuis le début. Les joueurs en sont récompensés maintenant. A eux de savoir en profiter. » Jean-Louis Cazes possède des hommes de devoir dans son effectif. Des joueurs tels qu'il les aime. Avec le tempérament qu'il affichait lui-même en tant que joueur. En cela, Jean-Louis Cazes a déjà réussi sa mission aux Genêts d'Anglet.
Publié le 04.01.2003
COUPE DE FRANCE
L'aficion du football (Article Sud-Ouest - Olivier Delhoumeau)
A deux pas du magnolia ombrageux, au pied duquel bien des amitiés sont nées verre à la main, la salle de réception du centre Choisy grouille de monde. Nous sommes au QG des Genêts. Sur la porte, une pancarte en carton signale la billeterie du match. Le recyclage du carton vaut aussi pour le plan qui matérialise le stade Aguilera. Dans un coin de la salle, Sébastien et Joël, deux jeunes footballeur vendent foulards et chapeaux aux couleurs du club. Les vieilles ficelles de l'esprit « patro » n'ont pas été oubliées. Attablés depuis quelques heures, les cinq personnes chargées de la vente des billets font preuve d'un allant à la hauteur de l'événement. Tous sont bénévoles ou bienfaiteurs des Genêts, à l'image de Robert, vêtu en jaune et vert de pied en cape. Chef d'entreprise, son exil professionnel à Dax ne lui a pas fait oublier sa terre de jeunesse. « Je suis natif d'Anglet et j'ai joué aux Genêts y a très, très longtemps. Mais je viens donner un coup de main car mon coeur bat toujours en jaune et vert ». Coubertin sera plein. Une mobilisation appréciée car le travail ne manque pas. Dans les boîtes à biscuit qui tiennent lieu de caisse, chèques et billets témoignent d'une journée bien remplie. « Y a pas de gros coups de bourre mais le rythme des ventes est constant », note ravi Jacques Cros, manager sportif des catégories de 13 à 18 ans. Dès jeudi, premier jour de location, les ventes ont marché du feu de dieu avec près de 3000 places vendues. Du jamais vu à Anglet. « Ce soir (ndlr : vendredi soir), on devrait presque avoir rempli la moitié du stade », pronostique Jacques Cros. Chronique annoncée d'une véritable fête du football, partenaires, éducateurs, joueurs et anciens du club ont été conviés à se mobiliser pour cette rencontre historique. Etant donné l'euphorie, peu devraient manquer à l'appel. D'ores et déjà, la tribune Coubertin qui abritera les places d'honneur et de la présidentielle sera remplie comme un oeuf. Et probablement l'endroit le plus bruyant du stade. Les plus fervents supporters des Genêts seront en effet aux premières loges. Côté guigampais en revanche, les chants bretons devraient se faire plutôt discrets, le club n'ayant pas affrêté de bus. Massés contre l'étagère à trophées, quelques anciens devisent autour de Patrick Chassériaud sur les chances des Angloys de se qualifier. Globalement les avis ne portent pas à l'optimisme. Seul Marcel Luc, figure emblématique du football en général, et d'Anglet en particulier, semble encore y croire. « Ils peuvent taper dix fois sur la barre et nous marquer sur une contre attaque assassine. Même s'il y a un 1 % de chance, il faut l'exploiter à fond ». L'homme est bien placé pour parler ainsi. C'est lui qui entrainait l'Arin luzien lors du dernier 32e de finale de coupe de France disputé par une équipe basque. C'était en 1986 contre Laval, qui évoluait alors en première division. « Nous n'avions perdu que par un but d'écart. Et les Lavalois avaient marqué dans les dernières minutes ». Autrement dit, le petit Poucet angloy n'a pas dit son dernier mot.
Publié le 04.01.2003
COUPE DE FRANCE
Les Genêts refleurissent (Article Sud-Ouest - Pierre Sein)
Le majestueux magnolia du parc de Choisy n'en revient pas. Lui qui, de son ombre tutélaire, protège en toute quiétude des ribambelles de Genêts grandis à son pied et poussés sur le terrain de football mitoyen, n'a jamais connu pareille effervescence. Pourtant, depuis 1909 que le vieux « patro » d'Anglet existe, il a connu tant d'agitations dominicales, accueilli tant de confidences, abrité tant de joutes sportives et de ripailles, étouffé tant d'éclats de rire, de voix ou des cuivres de la banda, qu'il croyait avoir tout connu. Voilà que la dernière-née des générations basques des jaune et vert vient de lui offrir l'occasion d'une aventure d'autant plus agréable qu'elle est inopinée : les Genêts d'Anglet, qui se débattent au milieu de tableau de la Division Honneur Aquitaine, reçoivent demain soir, dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France, l'En Avant Guingamp, actuel troisième de la Ligue 1 professionnelle. On a beau être magnolia séculaire, c'est une nouvelle qui vous ferait presque tomber les branches. Car, pour être petit chez les grands, le club du président Noël Le Graët est quand même à une année-lumière du patro angloy : 16 millions d'euros de budget pour l'un, 250 000 (et 1 200 personnes, quand même, au loto annuel !) pour l'autre. Paradoxalement, il n'y a guère qu'en matière de population qu'Anglet (35 000 habitants) dame le pion à Guingamp (8 700). Mais si elle a toujours protégé son football, il y a belle lurette que sa dédicace est ailleurs. La longueur d'un tir au but. L'événement n'aura pourtant pas Choisy comme cadre. Le tour précédent contre L'Isle-sur-Vienne a donc été disputé sur le stade municipal de Saint-Jean-de-Luz. Pour celui-ci, il a fallu trouver très vite une solution : « On avait le choix entre Biarritz et Bayonne », explique Patrick Chasseriaud, ancien président du club, devenu adjoint chargé des sports de la mairie d'Anglet. « La configuration d'Aguilera (NDLR : nom du stade biarrot) se prête mieux à une rencontre de football, et nous y avions déjà organisé, en 2000, un match amical entre les Girondins et Saint-Etienne. Il a d'ailleurs fallu faire vite, malgré les fêtes de fin d'année, pour obtenir toutes les homologations qui nous étaient demandées. Heureusement, la municipalité de Biarritz et le Biarritz Olympique, concessionnaire d'Aguiléra, ont joué à fond le jeu. » Résultat, en quelques jours, il a fallu entourer l'enceinte biarrote d'un grillage de protection, cacher les publicités du rugby et recruter soixante-dix stadiers pour le contrôle et la sécurité de la rencontre : « On le comprend, les règles sont faites pour Marseille, le PSG, mais aussi... pour les Genêts. Il a bien fallu qu'on s'y mette, sinon on jouait à Guingamp », souligne Jean-Paul Gourgues, le président de la section football. Une découverte complète. Quand on voit l'engouement suscité par l'événement, on se dit que pareille décision aurait été dommageable. Car, de Choisy à Aguiléra, il n'y a en fait que la longueur d'un tir au but : « N'empêche; pour les joueurs, c'est totalement différent. Nous les avons amenés découvrir les installations, la pelouse, pour qu'ils prennent quelques repères. Ce niveau de compétition est une découverte pour eux comme pour nous. Mais ils vivent une belle aventure. Pour l'heure, ils sont sereins, ils avaient bien plus de pression face à Isle, qui évoluait au même niveau que nous. J'espère simplement que cette décontraction ne les empêchera pas de jouer à fond leurs chances, si minimes soient-elles. Mais Jean-Louis saura leur en parler. » « Jean-Louis », c'est Cazes, le Bayonnais, ancien pro à Saint-Etienne et à Bastia, revenu en fin de carrière comme joueur-entraîneur des Genêts et, depuis ce retour, « faiseur et meneur » du football local. Lui qui a connu la folle épopée bastiaise en Coupe de l'UEFA, et gagné une Coupe de France avec le club corse, saura à coup sûr trouver les mots pour lancer les siens à l'assaut des pros guingampais. Chez les Genêts, les « minots » sont pour la plupart du cru, puisés parmi les 450 licenciés, élevés par l'un ou l'autre des quarante éducateurs du patro. Seuls Vignaux, Mecadim et Tachoires viennent d'ailleurs : « Pour nos jeunes, ce match, c'est leur récompense et la nôtre. »
Publié le 03.01.2003
COUPE DE FRANCE
Le Manolo des Genêts (Article Sud-Ouest - Olivier Delhoumeau)
Raphaël Munoz. Le nom ne vous dira pas grand chose, sauf à côtoyer assidûment la vie du club des Genêts. Si l'idée vous prend le de rencontrer, rendez-vous samedi soir dans les travées d'Aguilera où se jouera le match de Coupe de France entre Anglet et Guingamp. Pour le reconnaître, c'est simple : il suffit de tendre l'oreille vers le supporter le plus bruyant des gradins de Coubertin. Il faut dire que question décibels, Raphaël Munoz est plutôt habitué : il surveille tous les jours les parkings de l'aéroport de Biarritz-Parme. Ses galons de supporter numéro 1 des Genêts, il les a acquis au tour précédent, lors du déplacement à Isle-sur-Vienne. Il avait alors mystifié les supporters islois en noyant la tribune de ses chants et roulements de grosse caisse. Autant dire que son surnom de Manolo des Genêts n'est pas usurpé. « Même si j'ai joué quelques années à l'Aviron bayonnais, les Genêts c'est le club du coeur. J'y ai trouvé l'ambiance familiale que je recherchais », avoue-t-il, la voix encore éraillée par les chants du 1er de l'An. Le kilt de la fête. Ce match de 32$SSU e de finale contre Guingamp ne souffre d'auncune déception dans son esprit. « C'est pas la grosse écurie très médiatisée mais on affronte quand même une équipe de ligue 1. Troisième du championnat de France qui plus est. Pour nous, c'est un rêve qui se réalise ». Bien qu'en terre d'ovalie, il espère que cette rencontre sera une fête pour tout le Pays Basque. Côté animation, il se chargera en tout cas de donner la mesure. Drapeau, maillot du club, perruque jaune fluo, corne de brume, il n'oubliera rien de la panoplie du parfait supporter. « Je ferai même honneur à l'adversaire breton en portant un kilt. Ca changera du short ou du survet. Mais il sera jaune et vert ». Respectera-t-il la tradition du port du kilt jusqu'au bout ? « On est quand même au 4 janvier. L'hiver a beau être doux, l'air du soir est encore un peu frisqué ». Cependant, avec la grosse caisse sur le ventre, nul doute que l'effort du coeur apportera le réconfort du corps. Musicien et poète à la fois, Rapha s'est également fendu de quelques vers histoire de chambrer gentiment l'En-Avant Guingamp. Pour les spectateurs, en voici la primeur : Les Bretons : allez jouer de la cornemuse. Les Genêts au ballon, on vous amuse. Ils ont les chapeaux ronds, vive la Bretagne, ils ont les pieds carrés, vive les Guingampais. « J'évite les mots de travers, c'est pas mon truc. Je suis pour qu'on supporte mais en respectant l'adversaire », commente cet éducateur. Il est depuis cinq ans l'entraîneur des benjamins du club avec Jean-Michel Laborde. Autant de jeunes qui sauront donner de la voix à ses côtés au moment du coup d'envoi. Reste à savoir si les supporters seront le treizième homme qui fera basculer la rencontre. « Sur un match de 90 minutes tout est possible. Les Guingampais ont deux pieds et deux jambes comme nos joueurs. Le rythme peut faire la différence. Mais s'ils viennent la fleur au fusil, on les croquera. Un score étriqué de 1 à 0 pour les Genêts me conviendrait amplement. Même avec un but de raccro inscrit à la dernière minute. De toute façon, le club n'a rien à perdre ». De toute façon, quelle que soit l'issue du match, l'événement sera dignement fêté au restaurant Txik-Txak pour une troisième mi-temps jusqu'à plus d'heure avec joueurs et partenaires du club.
Publié le 03.01.2003
COUPE DE FRANCE
Le Manolo des Genêts (Article Sud-Ouest - Olivier Delhoumeau)
Raphaël Munoz. Le nom ne vous dira pas grand chose, sauf à côtoyer assidûment la vie du club des Genêts. Si l'idée vous prend le de rencontrer, rendez-vous samedi soir dans les travées d'Aguilera où se jouera le match de Coupe de France entre Anglet et Guingamp. Pour le reconnaître, c'est simple : il suffit de tendre l'oreille vers le supporter le plus bruyant des gradins de Coubertin. Il faut dire que question décibels, Raphaël Munoz est plutôt habitué : il surveille tous les jours les parkings de l'aéroport de Biarritz-Parme. Ses galons de supporter numéro 1 des Genêts, il les a acquis au tour précédent, lors du déplacement à Isle-sur-Vienne. Il avait alors mystifié les supporters islois en noyant la tribune de ses chants et roulements de grosse caisse. Autant dire que son surnom de Manolo des Genêts n'est pas usurpé. « Même si j'ai joué quelques années à l'Aviron bayonnais, les Genêts c'est le club du coeur. J'y ai trouvé l'ambiance familiale que je recherchais », avoue-t-il, la voix encore éraillée par les chants du 1er de l'An. Le kilt de la fête. Ce match de 32$SSU e de finale contre Guingamp ne souffre d'auncune déception dans son esprit. « C'est pas la grosse écurie très médiatisée mais on affronte quand même une équipe de ligue 1. Troisième du championnat de France qui plus est. Pour nous, c'est un rêve qui se réalise ». Bien qu'en terre d'ovalie, il espère que cette rencontre sera une fête pour tout le Pays Basque. Côté animation, il se chargera en tout cas de donner la mesure. Drapeau, maillot du club, perruque jaune fluo, corne de brume, il n'oubliera rien de la panoplie du parfait supporter. « Je ferai même honneur à l'adversaire breton en portant un kilt. Ca changera du short ou du survet. Mais il sera jaune et vert ». Respectera-t-il la tradition du port du kilt jusqu'au bout ? « On est quand même au 4 janvier. L'hiver a beau être doux, l'air du soir est encore un peu frisqué ». Cependant, avec la grosse caisse sur le ventre, nul doute que l'effort du coeur apportera le réconfort du corps. Musicien et poète à la fois, Rapha s'est également fendu de quelques vers histoire de chambrer gentiment l'En-Avant Guingamp. Pour les spectateurs, en voici la primeur : Les Bretons : allez jouer de la cornemuse. Les Genêts au ballon, on vous amuse. Ils ont les chapeaux ronds, vive la Bretagne, ils ont les pieds carrés, vive les Guingampais. « J'évite les mots de travers, c'est pas mon truc. Je suis pour qu'on supporte mais en respectant l'adversaire », commente cet éducateur. Il est depuis cinq ans l'entraîneur des benjamins du club avec Jean-Michel Laborde. Autant de jeunes qui sauront donner de la voix à ses côtés au moment du coup d'envoi. Reste à savoir si les supporters seront le treizième homme qui fera basculer la rencontre. « Sur un match de 90 minutes tout est possible. Les Guingampais ont deux pieds et deux jambes comme nos joueurs. Le rythme peut faire la différence. Mais s'ils viennent la fleur au fusil, on les croquera. Un score étriqué de 1 à 0 pour les Genêts me conviendrait amplement. Même avec un but de raccro inscrit à la dernière minute. De toute façon, le club n'a rien à perdre ». De toute façon, quelle que soit l'issue du match, l'événement sera dignement fêté au restaurant Txik-Txak pour une troisième mi-temps jusqu'à plus d'heure avec joueurs et partenaires du club.
Publié le 03.01.2003
COUPE DE FRANCE
Prêts pour le miracle (Article Sud-Ouest - Franck Destribos)
Comment prépare-t-on un 32e de finale de Coupe de France contre des joueurs pros lorsqu'on est simple joueur amateur ? La plupart des jeunes joueurs angloys n'ont même pas 25 ans et la réception des Guingampais, demain soir, s'apparente plus à une cerise sur un gâteau qu'à une opération commando. Il ne faut pas non plus oublier que la semaine a été chargée avec un 16e de finale de Coupe d'Aquitaine à Cours-de-Pile dimanche dernier et le réveillon du 31 ce mardi. Les Genêts sont qualifiés pour le prochain tour aquitain. Le devoir accompli en somme. Pour ce qui est du réveillon, chacun de son côté, a fait la fête sans trop d'excès. « Moi, j'ai été très calme mardi soir. Pas d'excès, j'ai fait très attention. On a quand même un match important samedi. Notre vrai réveillon, on ne le fera que samedi soir après la rencontre. Mardi, on ne pouvait pas trop se lâcher » déclarait Iñaki Ugartemendia. Cela dit, certains se sont bien retrouvés dans la nuit au Petit Bayonne. Pour parler du match contre l'En-Avant ? « Non, on en parlera assez en fin de semaine » conclut Iñaki. Un réveillon sans trop d'excès. Le gardien angloy Cédric Laporte, n'a pas joué à Cours-de-Pile. Mais il n'a pas chômé non plus : « Tous les jours de la semaine ont été rythmés par mon déménagement et mardi soir, mis à part un apéro dans le bar où sert Pat Etcheverry et un repas avec ma copine, je suis resté tranquille et je n'ai justement pas beaucoup pensé au match de Guingamp. Ce n'est pas la peine de se mettre trop de pression trop tôt. » Patrick Etchverry, lui, était obligé de passer quasiment une nuit blanche. Serveur dans un bar, il s'est couché très tard mercredi : « De 19 heures le soir jusqu'au lendemain 11 h 30, je n'ai pas dormi. J'ai été ensuite été courir mercredi après-midi pour garder un semblant de forme. » Patrick a pu voir quelques joueurs défiler dans son bar mais il gardera le secret. Un secret de polichinelle puisque Mathieu Borghese, le cadet des joueurs angloys, vend la mèche quelques instants plus tard : Ensemble pour finir la soirée. « Même si c'est sans doute le match le plus important de ma vie, je me suis dit que je n'allais pas me priver d'une bonne soirée pour autant. J'ai donc passé une excellente nuit chez des potes à Bassussarry. J'y étais pas tout seul puisque Yan (Tachoires) était avec moi. Puis on a terminé au Petit où on a retrouvé quelques autres joueurs des Genêts. J'ai quand même été sérieux. J'ai fait mon réveillon sans vomir ! ». Pour d'autres, le réveillon a été beaucoup plus calme : « Beh, moi, j'ai passé mon réveillon au foyer à Choisy. Il y avait une cinquantaine de personnes dont Jean-Louis. Donc, j'étais surveillé de très près » plaisante Brice Miranda, « Alors, je n'ai eu droit qu'à deux coupes de champagne et à deux heures, j'étais au lit ! ». Il faut ce qu'il faut. On ne joue pas des pros chaque année. Dans tous les cas, fête ou pas fête, tous les joueurs se disent prêts pour l'évènement. L'entraineur Jean-Louis Cazes ne se fait pas de souci : « Il faut être réaliste. On sera dominé mais je sens que mes joueurs ont franchi un pallier dans leur approche des matches et samedi, je suis sûr qu'ils n'auront aucun complexe. Il faudra qu'ils osent. Ils ont amplement mérité ce qui leur arrive ».
Publié le 03.01.2003
COUPE DE FRANCE
32émes - Les réactions avant le match
Jean-Paul GOURGUES (Président) : C'est un véritable exploit. Nous n'avions jamais atteint le huitième tour non plus. Pour une terre de rugby, c'est exceptionnel. Aucune équipe de notre département n'est parvenue à ce niveau depuis quinze ans. Il s'agissait de Saint-Jean-de-Luz. Pour Anglet-Genets, c'est un événement historique qui a été fêté comme il se doit à la fin du match dimanche. GUINGAMP est un club qui nous plaît beaucoup car c'est une petite ville qui se défend avec ses moyens et qui arrive à jouer les trouble-fêtes dans l'élite. Nous jouerons jouer à Biarritz, au stade Aguilera, car le nôtre sera trop petit. Le public devrait venir nombreux car pour le match face à Isle, il y avait déjà 1.500 spectateurs.
Publié le 04.01.2003
COUPE DE FRANCE
8éme Tour - ISLE
Qualification historique pour le 8éme Tour (64émes de finale) Les Genets se déplaceront à ISLE (Samedi 14.12) Il reste 88 clubs qualifiés + la D1 qui entre en compétition au prochain tour. Isle (à coté de Limoges) est actuellement 3éme en DH (Ligue Centre-Ouest)
Publié le 14.12.2002
COUPE DE FRANCE
8éme Tour - Réaction au tirage - Fred Teiletche (Manager)
C'est à nouveau un véritable challenge que nous allons devoir relever. En effet, un match à l'extérieur n'est jamais facile à aborder à ce niveau. Seulement, avec l'appui de nos supporters qui viendront à ISLE et une énorme volonté des joueurs de passer cet obstacle, rien n'est impossible. L'enjeu est alléchant : une affiche en 32éme de finale en Pays Basque.
Publié le 14.12.2002
COUPE DE FRANCE
8éme Tour - Réaction au tirage - Jean Louis Cazes (Entraîneur)
Ce tirage nous laisse une chance d'accéder en 32éme, cela parait plus jouable qu'une D2 ou un National mais la difficulté reste le déplacement. Nous avons eu de très bon échos sur cette équipe qui a un niveau supérieur à la DH et qui a déjà éliminé Poitiers, premier de sa poule de CFA2. Nous jouerons avec nos qualités, dans un état d'esprit enthousiaste et sans complexes.
Publié le 14.12.2002
COUPE DE FRANCE
8éme Tour - Réaction au tirage - Inaki UGARTEMENDIA (Joueur)
Nous sommes entre 2 sentiments, on aurait bien aimer tomber sur un "gros" à la maison, mais par contre avec ce tirage contre une DH c'est très largement jouable sur un match. On est confiant, avec l'espoir d'une D1 en 32éme à domicile !!
Publié le 14.12.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - Mont de Marsan / Genets - La fiche du match
Buts Pottier (45ème) pour Mt Marsan, Ugartemendia (32) Barsacq (85) Coyos (90) pour les Genets. Avertissements: pleins !!! Exclusion: 4 pour Mt Marsan, 1 pour Genets !
Publié le 25.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - Mont de Marsan / Genets - Résumé article Sud-Ouest du 25.11.2002 / F.DESTRIBOS
Rien de devrait être plus beau qu'un bouquet de genets. Mais, en quête de la précieuse fleur du printemps, les Montois n'ont récolté que piqûres d'orties et égratignures de ronces. Il se sont perdus dans une foret de jambes basques et de cartons jaunes et rouges. L'arbitre a perturbé les débats en expulsant (30éme) le gardien jaune et noir alors qu'il avait accroché Dassié qui partait seul au but. Le penalty fut transformé par Ugartemendia, puis la rencontre a basculé dans une sinistre pagaille dont les Montois, en perte de sang-froid ont fait les frais. Un beau coup-franc de Pottier leur permettait de recoller au score juste avant la mi-temps. La suite s'est résumé à un jeu d'attaque défense. Les Angloys, en supériorité numérique, laissaient l'initiative aux Montois qui s'enlisaient dans la surface adverse. Les prolongations se profilaient à l'horizon lorsque Barsacq reprenait (85éme) un ballon relâché par le gardien. 2 expulsions montoises plus loin... Coyos en rajoutait une couche (90éme) !!! Eh oui, le football se joue aussi avec la tête !!! (note du webmaster)
Publié le 25.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - Réaction après la victoire - Jean-Paul GOURGUES (Président)
C'est un grand bonheur pour tout le club, un grand moment d'autant plus que 100 supporters avaient fait le déplacement. Les gars sont allés chercher leur qualification en se livrant comme il fallait le faire, ce sont les montois, plus expérimentés qui ont craqués. Maintenant, le souhait des joueurs serait de recevoir au prochain tour. Nous, les dirigeants, on pense plutôt au match de championnat contre Lormont samedi !!
Publié le 25.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - Réaction après la victoire - Cédric Laporte (Capitaine)
C'est une énorme satisfaction. On est arrivés confiant, on a joué crânement notre chance et même si le match fut tendu, on s'est montré très opportunistes. On a été très solidaires défensivement et on a su exploiter les contres a fond. Le prochain tour ? Peu importe l'adversaire pourvu que cela soit à domicile !!
Publié le 25.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - Félicitations "en vrac"
-- Aux joueurs et entraîneurs pour avoir su garder leur calme et ne pas répondre aux provocations des joueurs et dirigeants adverses. --- Au capitaine de l'équipe, Cedric Laporte, pour sa lucidité dans ses commentaires et la qualité du contenu de l'interview radiophonique accordée quelques minutes seulement après le match ou il a su associer le Président, les dirigeants et l'ensemble des équipes du club à la victoire de son équipe. --- A l'équipe des 13 ans qui jouaient victorieusement l'après-midi même à Mont de Marsan et ont tous souhaités assister au match avec quelques parents et leurs dirigeants. --- Aux parents des 18 ans ainsi qu'aux joueurs et éducateurs qui avaient pris leur voitures pour aller à Bordeaux et ont fait le détour le soir pour assister au match. --- A la centaine de supporters Angloys qui avaient fait le déplacement en car et en voitures personnelles. --- A tous ces supporters pour leur sang-froid face au comportement des supporters Montois. (fallait voir, c'était quelque chose !!!)! --- Aux dirigeants pour avoir mis un car gratuit à leur disposition. --- Au chauffeur de taxi ayant trouvé la route de Choisy et ramené 2 de nos supporters égarés (et hagards) --- A RAPHA, empereur des supporters, avec tambourin et Ikurina, pour avoir su mener la danse des supporters Angloys.
Publié le 25.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - IKURINA
Le chapeau basque en main, les Jaunes et verts ont à l’issue de la rencontre fait un tour d’honneur salué comme il se doit par les supporters Angloys. Le retour à Choisy et la soirée qui a suivi ont été aussi, plein d’émotion et de joie. On en redemande !
Publié le 27.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - BEL ENGAGEMENT
Les Angloys étaient très nombreux samedi soir à Mont de Marsan. Le Club avait affrété un bus gratuit pour les supporters, de plus les – 18 ans et les –13 ans qui évoluaient à Bordeaux et Mont de Marsan étaient aussi au stade. Raphaël MUNOZ avec tambourin et IKURINA a été un chef de chorale incroyable. Bravo et merci pour votre soutien.
Publié le 27.11.2002
COUPE DE FRANCE
7éme Tour - HOMMAGE
A l’issue de la rencontre le Capitaine Cédric LAPORTE, interviewé par les radios locales malgré l’excitation et la joie palpable, a rendu un vibrant hommage à tous les bénévoles qui se dévouent pour le club. Chapeau Cédric !
Publié le 27.11.2002
COUPE DE FRANCE
6éme Tour - Croisés / Genets - La fiche du match
Genets - Croisés de Bayonne 5-1. Buts Perrier (56ème) pour les Croisés; Vignau (61,73) Dassié (76,84) Etcheverry(90) pour les Genets. Averts: Hirigoyen, Perrier, Etchecaretta /Croisés, Borghese/Genets Exclusion: Hirigoyen (78)/Croisés.
Publié le 04.11.2002
COUPE DE FRANCE
6éme Tour - Résumé article Sud Ouest du 4.11.2002 / F.DESTRIBOS
Le score, trop lourd pour les Croisés, ne reflète pas la physionomie de la partie dans son ensemble. Les Genets ont bataillés ferme pendant plus d'une heure avant de trouver l'ouverture. Au retour des vestiaires, avec un score de 0-0, les Genets envahissent le camp Bayonnais et Barsacq manque deux occasions très nettes. Du coup, les Croisés réagissent et marquent un but en contre. Quelques minutes aprés, Etcheverry lance Vignau à la limite du hors-jeu et la nouvelle recrue Angloye crucifie Mercadier. C'est le début de la mauvaise passe Bayonnaise, Vignau doublant la mise quelques minutes plus tard puis Dassie tue le match en prenant tous les défenseurs Bayonnais de vitesse. La fin de match avec deux nouveaux buts n'est plus qu'anecdotique.
Publié le 04.11.2002
COUPE DE FRANCE
6éme Tour - Réaction des entraineurs - JB Lataste (Genets)
Ce fut un match très difficile car les Croisés ont tout donné. Actuellement, avec le jeu pratiqué, on doute beaucoup d'autant plus que l'on vendange pas mal d'occasions. Je regrette qu'on n'ait pas pu tuer le match avant mais la qualification est là.
Publié le 04.11.2002
COUPE DE FRANCE
6éme Tour - Réaction des entraineurs - P.LEICIAGUECAHAR (Croisés)
Je suis surtout déçu par l'ampleur du score. On a eu le bonheur de marquer les premiers et après tout s'est enchaîné, l'égalisation, la sortie de Bisauta, et le deuxième but. C'est dommage car il y avait la place de passer. Mais c'est déjà une grosse satisfaction d'être arrivé là.
Publié le 04.11.2002
COUPE DE FRANCE
6éme Tour - LA GRANDE FOULE
S’était déplacée à Bayonne, dimanche, pour soutenir les Seniors A pour leur match de Coupe de France face aux Croisés de Bayonne. De nombreux anciens étaient présents (Robert, Canton, Sallaberry, Harotchena, etc…) preuve que les jaunes et verts font encore vibrer… Souhaitons maintenant une belle affiche à Anglet St Jean pour le 7ème tour.
Publié le 05.11.2002
COUPE DE FRANCE
Les tours précédents
5éme : Lesparre(District) - Genets 0-8 4éme : Genets-Podensac (DHR) 2-1 3éme : Mas d'Agenais-Genets 1-4
Publié le 15.10.2002
COUPE DE FRANCE
5é tour - SAM LESPARRE
Les Seniors A se sont brillamment qualifiés pour le 6éme tour de la coupe de France en battant 8-0 le SAM LESPARRE qui était, ne l'oublions pas, le "cendrillon" de la compétition pour l'Aquitaine. L'exploit de la semaine est l’œuvre d’Arnaud BARSACQ, qui a marqué 5 buts, chapeau Arnaud ! Autre "exploit", celui des Croisés de Bayonne, club ou jouait Arnaud ces dernières années, qui se qualifient pour le 6éme tour pour la première fois de leur histoire.
Publié le 15.10.2002
COUPE DE FRANCE
4é tour - SANG ET OR
A l’occasion du 4ème tour de la Coupe de France, les Genêts (vainqueurs de Podensac 2 à 1) évoluaient dans des couleurs inhabituelles, identiques à celles portées par Lens. Choix de la Fédération Française, qui semble pour l’instant porter chance aux hommes de CAZES et LATASTE
Publié le 05.10.2002
COUPE DE FRANCE
Retour sur la coupe de France 2000/2001
Cette année là, les GENETS étaient éliminés (3-0) lors du 7éme tour par nos amis de l'Arin Luzien lors du derby basque.
Publié le 15.10.2002
GARDIENS
SÉLECTIONNES
2 jeunes gardiens de but, Aurélien ETCHEVERRY (-15 ans) et Quentin LANDES (-13 ans) sont sélectionnés pour le prochain stage de la Ligue d’Aquitaine de Football. Le travail spécifique que prodigue Gilles COCHET et son équipe porte ses fruits et, vu la qualité du groupe de travail, on n'a pas fini d’entendre parler des gardiens Jaune et Vert.
Publié le 22.10.2002

Matchs CFA 2

Tous les matchs du Week-end

Agenda des evénements

Les derniéres Infos
  25.06  Trophée des Sportifs-Dirigeant méritant
  25.06  Trophée des Sportifs-Un trophée pour Maïka
  25.06  Trophée des Sportifs-Les U13 méritants
  25.06  Finales FSCF-Pas loin du titre
  25.06  Les Genêts aux Cabanas
  19.06  Finale Coupe Pyrénées-Le triomphe des U17 / U19
  19.06  Les U13 et U11 à Saumur
  19.06  Un beau doublé
  19.06  Le cap des 800
  13.06  Equipe Seniors C
  12.06  Le nouvel organigramme
  05.06  Ouverture d'un centre sportif sur la Côte Basque
  28.05  Jean Louis CAZES
  25.05  CFA2 : A Anglet "on ne regrette rien"
  06.05  Rejoignez nous !!!
  15.03  Le harlem shake des Seniors A
  13.02  Facebook et Twitter
  10.12  Du nouveau sur le Forum
  27.04  ARBITRES-FELICITATIONS
  10.04  AVIRON-Trois points entre Bayonne et Anglet
  09.04  MOULINS-Le bon vent de Moulins conforte le maintien des Genêts
  06.02  -15 Ans-Belle réaction des -15 ans face au Pau FC
  12.12  -13 ans-les -13 ans en division Honneur
  05.12  Un foyer tout neuf !
  05.12  -13 Ans-Des -13 ans en Stage aux Girondins
Classement
  Le classement complet

Ville d'Anglet
Ineo
Eiffage
Carrefour
Carrefour
Kutxa Banque
ACCUEILCLUBCHAMPIONNATSSENIORSJEUNES LIGUEJEUNES DISTRICTACTUALITESARCHIVES
AccueilNous contacter
Accés au Forum
Plan du Site
Coordonnées
Livre d'or
Comité Directeur
Organ.Technique
Derniers résultats
Classements
Prochains matchs
Calendriers
Seniors A (CFA 2)
Seniors B (DH)
Seniors C (PH)
Veterans
U19 A (PH)
U17 A (PH)
U15 A (PH)
U15 B
U13 A
U13 B
U13 C
Seniors
Equipes de Jeunes
Ecole de Foot
Partenaires
Animations
Organisation
Educateurs et Dirigeants
2013-2014
2013-2014
2012-2013
2011-2012
2010-2011
2009-2010
2008-2009
2007-2008
2006-2007
2005-2006
2004-2005
2003-2004
2002-2003
Coupes de France 2002-03
Nos Partenaires Or
Ville d'Anglet     Ineo     Eiffage     Carrefour     BAB2     Conseil General des Pyrénées Atlantiques     Geant
Epseco   Leroy Merlin     atlhantal     Adecco     Kutxa Banque     Caisse d'Epargne
Voyages Miral     Cobasur - Cote Basque Surveillance          Lamy Immobilier     INTERSPORT     EPSPORT     SOBAMAT
COLAS     HARITZA     LABASTERE     SEPCO     LARRIPA THERMIE
Maison Petricorena     Hotel de Chiberta et du Golf     La Concha     Pierre Oteiza     Chateau de Brindos     
EUROPCAR     Rexel     Académie Basque du Sport     GOYTY     
Tourisme à Anglet
Anglet   Plages   Forêt   Balades   Activités   Surf   Golf   Thalasso   Vélo   Pays Basque   Actualités   Accès   Météo   Webcams des plages   
Hôtels   Locations de vacances   Villas Anglet   Appartements Anglet   Studios Anglet   Auberge de jeunesse   Campings   Séjours   Bons plans   Espace de l'Océan