Logonew
 



Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
 
TARTAS/SAINT-YAGUEN (R2) - ANGLET (N3) Malgré une bonne deuxième période, les Tarusates n’avaient pas les armes pour un exploit
 
acedocpfPour ce match de gala face à un adversaire opérant deux étages au-dessus,les Tarusates devaient se passer de Mourareau et Gormaz, deux éléments importants. Cela complique un peu plus les affaires des locaux. En effet, dès le coup d’envoi, les choses ne traînent pas. Giron reçoit un ballon côté gauche, efface son vis-àvis et d’un tir de 25 mètres ouvre le score (0-1, 5e).

Les visiteurs monopolisent le ballon et se procurent rapidement une nouvelle occasion. Sur un centre venu de la gauche, Dallois seul aux six mètres met au-dessus. La situation devient délicate et Lacouture sauve deux fois la situation. À la demiheure, Dehbi pour les locaux bénéficie d’un coup franc bien placé. Le ballon frôle la base du poteau, Elissalde semblant un peu juste sur le coup.

Coup de massue
Tartas est mieux mais très rapidement, Thiam pour Anglet enlève tout suspense (2-0, 32e). Malgré ce handicap, les Tarusates tentent courageusement de revenir au score mais leurs actions viennent systématiquement échouer sur une défense où l’ancien montois Abrassart règne en maître. Dehli, très actif, multiplie les initiatives mais en vain. Le repos fait le plus grand bien aux Tarusates. Dès le coup d’envoi Urolatégui de la tête trouve le poteau. La chance ne leur sourit toujours pas mais ils haussent leur niveau de jeu.

À la 50e cependant, Kigadi trouve le poteau de Lacouture, un peu chanceux. Il le sera de nouveau sur un tir puissant d’Acedo frôlant la transversale. Le coach local fait entrer ses remplaçants, ce qui a le meilleur effet pour le milieu de terrain. Les débats sont plus équilibrés mais malgré les efforts louables des locaux le score acquis très tôt ne changera plus.


Landry Bordagaray (entraîneur de Tartas) : « Je suis déçu du résultat, mais satisfait des efforts de mon équipe. L’adversaire a su provoquer la chance en première mi-temps, Chance qui nous a manqué sur la tête de Rémi Urolatégui notamment.»

Article Sud-Ouest - Jean-Pierre Hauquin

Facebook Slider
Everett Furnace Repairs

National CPR Association