Logonew
 



Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

COZES - GENÊTS D’ANGLET C’est la deuxième fois que les Jaune et Vert se font rattraper à l’issue du temps réglementaire. Cette fois, ce sont les Basques qui ont privé les Cozillons d’un succès précieux

 

cozesIl a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir le match s’emballer. Jusque-là, les équipes se sont observées, ne tentant que quelques incursions dans le camp adverse. Les attaquants angloys ne peuvent maîtriser la balle dans la surface des locaux. Les Cozillons ont quelques occasions aussi mal terminées, avec des frappes tous azimuts. Sur un centre de Taragnat, Thiombane rate sa reprise de volée (22e). À la 39e, passe en retrait de Gès sur Matignon qui loupe sa frappe. Coulaud (19e) avait auparavant sauvé sur sa ligne une reprise d’un coup franc basque.


Le retour des vestiaires oblige les hommes d’Olazcuaga à sortir de leur retenue. Car trois minutes après la reprise, Maïa, le capitaine de Cozes montre l’exemple en reprenant de la tête un coup-franc tirée par Boule (1-0, 48e). Dès lors, la physionomie de la rencontre change. Anglet pousse, Cozes défend et tente des incursions dans le camp adverse.


Anglet touche deux fois le bois
S’ensuivent des actions un peu débridées mais sans résultat de part et d’autre. Coup de pied arrêté pour Sauvestre (53e) mais Maubaret, à la réception, s’offre la transversale. Pour les Maritimes, Thiobane (57e) s’échappe, dribble deux adversaires et frappe trop faiblement pour tromper Elissalde. Berhondo (67e) frappe de loin et trouve à son tour la transversale locale quand Gès centre sur la tête de Taragnat pour une occasion horscadre (70e). À la 80e, Coulaud doit sortir face à Thiam qui commence à trouver la bonne trajectoire. Celui-ci persiste et, cinq minutes, plus tard sa tête est stoppée par le gardien saintongeais.
Le temps réglementaire s’épuise, la surveillance maritime aussi. Ainsi, Thiam échappe à son gardien et reprend une balle arrivée de la droite pour la loger dans les filets des Cozillons (1-1). L’honneur est sauf pour les Genêts d’Anglet, ils auront réussi à sauver un point dans les dernières minutes alors que les Maritimes regretteront une nouvelle fois de laisser échapper une rencontre dans les arrêts de jeu.

 

ILS ONT DIT

David Ladoux - ENTRAÎNEUR DE COZES
On a des occasions de buts et on fait des mauvais choix, dont une à la 90e où on peut tuer le match. Le match nul n’est pas immérité pour Anglet maintenant, au vu des situations qu’on a eues, je pense qu’on avait mieux à faire. On fait
preuve d’excès d’individualisme, c’est une rencontre où l’on doit finir à 2-0 ou 3-0 mais après, on prend le but. On peut avoir des regrets sur ce match-là, comme sur celui de Niort.


Henri Olazcuaga - ENTRAÎNEUR D’ANGLET
Voilà, c’était un match qui n’était pas bon de notre part, on n’a pas su mettre assez de rythme, on n’a pas été assez efficace. Des occasions, on en a avant de prendre ce but-là. Mais on n’a pas été au niveau, comme, je crois, le trio arbitral. Car à un moment donné, pour jouer au football, il faut aussi des arbitres qui supervisent le jeu et essaient d’accélérer les choses.
Et là, ce n’était pas le cas

Article Sud-Ouest - Roland Gilberto

Facebook Slider
Everett Furnace Repairs

National CPR Association