Licence - Paiement en ligne

Logonew
 



Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

À sept journées de la fin, Rodez compte désormais 13 points d'avance sur son dauphin et rival direct pour l'obtention de la première place (83 points). Avec un nouveau succès obtenu en déplacement, chez le voisin toulousain (2-1), les Ruthénois sont sur la voie royale vers le National.

En admettant que le second remporte ses sept derniers matches, il suffirait que les joueurs de Franck Rizetto en gagnent seulement trois pour monter. Il n'y a donc plus de suspense pour cette première place. En revanche, il reste entier pour l'obtention de la seconde place. Et ce week-end aura été favorable à Orléans vainqueur à l'arraché de Balma dans les ultimes instants de la partie (2-1). Les Orléanais (70 points) restent sur six matches sans défaite (quatre victoires et deux nuls) et comptent maintenant un point d'avance sur le trio composé de Moulins, Bayonne et Albi et quatre sur les Genêts d'Anglet (66 points). D'ailleurs, ces quatre équipes étaient opposées ce week-end et celles évoluant à l'extérieur ont réalisé la bonne affaire. Albi en s'imposant à Bayonne (3-2) et Anglet en allant chercher deux points à Moulins (1-1). Les Angloys se trouvent à égalité au classement avec la réserve du Mans auteur d'un nul à Brive (2-2). Pour compléter la première partie du classement, Nantes B passe devant son homologue de Bordeaux (65 et 64 points) en disposant des réservistes girondins dimanche après-midi (1-0). Le maintien. Brive parvient à tenir en échec la réserve du Mans (2-2) mais reste dans sa position de lanterne rouge (40 points), une position que les Corréziens n'ont jamais quitté depuis la troisième journée du championnat. Juste devant au classement, le match de la peur, un de plus, entre Les Herbiers et Luzenac, n'a pas eu de vainqueur (1-1). Un résultat qui arrange plus les visiteurs que les Herbretais, toujours scotchés à la 17e position (53 points). Les Herbiers sont accompagnés par Balma du mauvais côté de la ligne de flottaison. Les banlieusards toulousains battus à Orléans, n'ont plus gagné depuis la douzième journée. Sans un sursaut d'orgueil, ils semblent condamnés à la descente en CFA 2. Les Vendéens sont eux, dans une autre dynamique. Deux équipes sauvent pour le moment leur peau : ce sont Luzenac et Montluçon (57 points), les Montluçonnais ayant été vaincus ce samedi à Aurillac (1-0). Et les deux équipes ont encore un match en retard à disputer. La très bonne affaire est à mettre au compte de Saint-Georges. Les Ancizes, victorieux au Stade Bordelais (1-0) : les métallos restent sur trois victoires d'affilée (59 points). Le Stade Bordelais et Toulouse B (63 points) sont même dépassés par Aurillac (64 points), vainqueur de Montluçon (1-0). Attaque/Défense. Trois équipes se retrouvent en tête des attaques les plus prolifiques (40 buts inscrits depuis le début de la saison) : Rodez en scorant deux fois à Toulouse B, rejoint Anglet et Nantes B, ces deux équipes n'ayant marqué qu'une seule fois ce week-end. Toulouse B et Orléans suivent à deux unités. A l'autre bout, les Auvergnats de Saint-Georges-les-Ancizes qui ont inscrit la moitié des leaders (20 buts). Côté défense, les Ruthénois caracolent en tête (seulement 17 buts encaissés), Moulins (23 buts) passent seconds au détriment de l'Aviron (24 buts). En bas, Brive (47 buts encaissés) et Les Herbiers (40 buts) occupent les deux dernières places

Facebook Slider
Everett Furnace Repairs

National CPR Association