Licence - Paiement en ligne

Logonew
 



Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le match nul 1-1 concédé samedi Face à Toulon, 3e, est un bon résultat. Et les Genêts peuvent se réjouir du contenu de la rencontre. Si l'on oublie l'entame de match, les soixante dernières minutes ont, elles, convaincu.


Cherreau a encore une fois été décisif. La défense avait resserré les coudes. Les milieux de terrain ont parfaitement récupéré les ballons, et les actions en profondeur et en percussion, avec Diaby notamment, auraient pu faire la différence. Anglet aurait pu concrétiser certaines occasions franches. Mais en face, il y avait aussi un gardien toulonnais impeccable.


Clin d'œil
Niveau changements, certains ont été surpris des sorties de Bourhis et Lamothe. Ils ont réalisé un très bon match et semblaient être encore frais. Le clin d'œil du match ira à David Lapègue. L'ancien gardien titulaire il y cinq ans lors de la première saison des Genêts en CFA, reconverti joueur de chant buteur avec la B, était aligné sur l'aile droite pour palier au manque d'effectif. Il touchera un poteau sur une frappe pure à la 40e. Le manque d'effectif, c'est le problème des jaune et vert. L'infirmerie ne désemplit pas. Barsacq pourrait à nouveau en faire partie. Remplacé par Doumbouya, il semblait souffrir à nouveau de sa cheville. 


Inadmissible
Initiée peut-être par le méchant tacle de Sbaï en fin de rencontre, la bagarre d'après-match est le carton rouge du week-end, en direction des deux équipes, (lire « Sud Ouest Dimanche »). C'est peut-être le syndrome de footballeurs qui perdent trop souvent leur sang-froid, quels que soient les niveaux de jeu. Il y aura sûrement des suites administratives. Lesquelles ? Affaire à suivre. 


Situation compliquée
Les Genêts d'Anglet Football sont désormais 15e, une place assujettie à la relégation. Un fauteuil bancal en somme. En fin de saison, les 15e de chaque poule (A, B, C, D), seront en ballottage. Le moins bon 15e descendra. La situation se complique donc pour les Angloys. Il reste neuf matches à jouer. Il leur reste 3 victoires et 2 nuls à glaner. Samedi prochain, ils se rendent à Hyères, un concurrent direct au maintien, 13e à un point.

Facebook Slider
Everett Furnace Repairs

National CPR Association